Occidere's Blog

Burn-out : la souffrance au travail

Ce texte est un résumé sommaire d’un thème abordé au 5ème symposium des Groupes de Pairs du 30 novembre 2008 à Paris (intervenante : Sylvie Debris), organisé par la Société Française de Médecine Générale.

Le burn out est défini comme étant un syndrome d’épuisement professionnel. Il s’agit d’un malaise lié à des modifications de l’environnement et constitue un trouble de l’adaptation.
Suite à une rupture de l’homéostasie, le burn-out va se dérouler en trois phases : une phase d’alerte où l’individu utilise ses ressources adaptatives, une phase d’habituation ou de défense, et une phase d’épuisement.

Les principaux symptômes sont les douleurs généralisées, les troubles de l’attention, du sommeil, l’irritabilité, un épuisement physique et psychologique, avec notamment un manque de motivation pour se lever et aller travailler.

Il existe dans ce cadre des situations de stress récurrentes, avec fortes contraintes sociales. Les facteurs stressant externes susceptibles de déclencher un burn out sont :

* Exigence de performances, compétences et résultats
* Non reconnaissance des compétences
* Impossibilté de répondre à des demandes, notamment par manque de compétences
* Manque de clarté dans les objectifs
* Ambiguité dans les définitions de tâches
* Conflits dans les priorités
* Autonomie
* Isolement dans les prises de décisions
* Manque de ressources externes, d’informations
* Mauvais feed-back par rapport aux actions entreprises
* Absence de controle, de maitrise sur les actions à entreprendre (complexité des situations)
* Surcharge de travail

Le burn-out concernent surtout le milieu médical, éducatif ou social, c’est à dire les personnes qui reçoivent des plaintes de façon habituelle.

Au niveau individuel, les ressources internes s’épuisent. Les stratégies de réponses sont habituellement inconscientes. Il s’agit par exemples :

* d’une dépersonnalisation de la relation à l’autre, avec notamment un investissement dans la technicité,
* d’un repli sur soi,
* d’une deshumanisation des relations.

Les principales réponses adaptées à ce syndrome sont les groupes de paroles, la rencontre avec des Pairs (analyse des pratiques) et les réponses collectives aux situations à risques.

crash-avion

Voir aussi :

.

.

Publicités

6 mars 2010 - Posted by | vigilance | ,

6 commentaires »

  1. le résultat de la dépersonnalisation de la relation à l’autre,le repli sur soi,et la deshumanisation des relations,ne peut que faire une automatisation d’aide pour autrui,sans pour autant en respecter le geste.c’est une source inespéré pour tous,et une libération lucrative pour l’autre,malgré tous!donner ne veut plus rien dire!d’une part autant que de l’autre,c’est maintenant une question de dépendance,à toutes les niveaux,l’abondance ne peut que provoquer cet aspect d’obligation.

    Commentaire par josee | 8 mars 2010 | Réponse

  2. pardon ?

    Commentaire par Occidere | 9 mars 2010 | Réponse

  3. à trop vouloir en donner,ou en recevoir,la dépendence se crée,cela devient un automatisme,donc une obligation de part et d’autre.l’obligation provoque de la frustration,surtout en relation d’aide,résultat,rien est gratuit,tout est compté,un geste d’amour ,devient un geste calculé.dans le monde d’aujourd’hui,nous ne croyons qu’au résultat immédiat,nous ne croyons qu’a nous,notre « dieu »c’est nous,donc,tous ce que pensent les autres ne peut que s’averer faux,a moin que se soit un journaliste qui l’ai dit!ne sommes nous pas dans le siecle de la communucation,nous la vénèrons.
    je m’éparpille,excusez moi.

    Commentaire par josee | 13 mars 2010 | Réponse

    • Vous êtes entrain de définir la co-dépendance. Je ne sais pas si la co-dépendance puisse être un facteur déclenchant du burn-out au travail. Par contre son domaine de prédilection se situe dans celui du couple ou des relations d’amitiés.
      Amitiés …

      Commentaire par Occidere | 14 mars 2010 | Réponse

  4. le plus grand nombre de burn out se voit surtout dans la santé et l’éducation,ou se retrouve la relation d’aide.

    Commentaire par josee | 15 mars 2010 | Réponse

  5. amitiés…quoi?

    Commentaire par josee | 16 mars 2010 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :