Occidere's Blog

les saturnales

 Saturne, Kronos chez les grecs, est la divinité de la mélancolie et du temps dévorant, mais aussi celui de l’Âge d’or et le souverain de l’île des Bienheureux.

Les Saturnales, chez les Romains (Cronia chez les Grecs), sont la grande fête de Saturne qui va, dans l’antiquité, du 17 au 23 décembre, juste avant notre fête de Noël.

Saturne est le Dieu Romain qui a perdu son trône céleste et a été mis aux enfers par Zeus. Une fois par an, Zeus acceptait que Saturne retrouve sa royauté sur la terre pendant une semaine.
Pendant la fête des Saturnales, à Rome, il y avait un grand culte public rendu à Saturne, pour tous les citoyens, un banquet rituel qui était offert dans son temple, sur le forum, et dans chacune des maisons des rites qui concernaient cette fête.
Ces rites consistaient en différentes choses :

  • des banquets entre amis. C’étaient des banquets égalitaires, ce qui était très rare dans l’antiquité, c’est à dire qu’il n’y avait pas de morceaux spéciaux pour les invités prestigieux, ni de vins meilleurs que d’autres pour certains invités. Tous étaient à la même enseigne sauf le roi du banquet qui était désigné par le sort et non par son prestige ou par son sang. Il y avait des jeux à n’en plus finir. C’était une grande époque de réjouissances.
  • On se faisait énormément de cadeaux , surtout les riches qui rachetaient les dettes à leurs amis pauvres, qui offraient des choses merveilleuses. On se célébrait.
  • C’était la liberté de décembre pour les esclaves : ils étaient infiniment mieux traités par leurs maîtres que le reste de l’année. Ils pouvaient manger avec eux, ne faisaient plus de différences dans leurs tenues avec celles des esclaves. Ils avaient le droit de boire, de ne pas travailler.
  • Il y avait une trêve dans les affaires de la cité. C’était une période où on ne travaillait plus, où toutes les affaires judiciaires étaient stoppées. Les romains n’avaient pas le droit de partir en guerre, ni le droit de se quereller avec son voisin.

Les romains, au moment des Saturnales, revivaient, tentaient de reproduire l’âge d’or de leurs ancêtres.

Aujourd’hui, au moment de Noël, c’est la paix sur la terre (pas vraiment … note du blogger). On fait bombance et on profite. On se fait des cadeaux, on décore la maison avec un grand sapin, avec des lumières. On tente de recréer le jardin perdu, on tente de restaurer cet éden à l’intérieur de nos maisons, en même temps que dans l’église on célèbre la naissance de Jésus-Christ.

Au 4ème siècle après J-C la naissance de Jésus, jusqu’alors célébrée le 6 janvier, a été reculée au 25 décembre, qui était juste la sortie des Saturnales. Le 25 décembre était en fait le moment de la fête de la naissance de Mithra, assimilée, à partir du 3ème siècle, au soleil invaincu (Sol Invictus), moment où le soleil recommence à grandir, où la nuit ne gagne plus sur le jour et où on espère une renaissance du monde.

Source : Le dieu Kronos, Les vivants et les dieux par Michel Cazenave, sur radio france, le samedi 15 mars 2008, avec Valéry Raydon, auteur de Apologie du dieu Kronos, du Souverain prêtre au Bienveillant boîteux, éd. Labyrinthe, 2007.

Voir aussi : Saturnalia retranscription de l’article du Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, sous la direction de MM. Ch. Daremberg et Edm. Saglio (pdf-1.4, 8p., 85.9Kio)

télécharger Saturnalia

Publicités

29 décembre 2010 - Posted by | tradition | , , ,

Un commentaire »

  1. […] L’article Les Saturnales a été enrichi d’un lien vers un document pdf qui est une retranscription du dictionnaire de […]

    Ping par mise à jour « Occidere's Blog | 18 avril 2011 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :